L'heure zéro - Agatha Christie

source: agathachristie.com

Tout d'abord, je remercie Maggie qui m'a gentiment envoyé ce roman (en français) dont je connaissais l'histoire (et donc l'assassin) mais dans une version remaniée par ITV qui y a introduit le personnage de Miss Marple. Alors oui, les puristes (dont je suis en principe avec Christie) crieront au scandale, il n'empêche que je trouve que ce téléfilm est un des meilleurs de la série.

Mais revenons à l'original : Neville Strange décide de réunir son épouse Kay et son ex-épouse Audrey lors de son séjour annuel automnal chez sa tante, lady Tressilian. Son idée ? Qu'elles deviennent amies. Inutile de dire que son plan échoue lamentablement et que l'ambiance dans la maison devient rapidement électrique pour toutes les personnes présentes : Mary Adlin, la fidèle gouvernante, Thomas Royde, un ami d'enfance d'Audrey (dont il est amoureux depuis toujours) et qui gère une plantation en Malaisie, Ted Latimer, un ami de Kay qui se sait toléré mais méprisé par les autres dont il n'a pas le rang social, et Mr Treeves, un vieil avocat à la retraite. Et l'inspecteur Battle et son neveu pour dénouer l'écheveau. 

Lors d'une soirée, Mr Treeves raconte aux autres, mais sans donner son nom ni son sexe, un crime dont il se souvient. Des années plus tôt, un enfant avait délibérément tué un de ses camarades avec un arc et une flèche. Et si l'enfant criminel vit mainenant sous un autre nom, Mr Treeves prétend qu'il le reconnaîtrait aussitôt, car il était doté d'une particularité physique. Or, toutes les personnes présentes en ont une - ça tombe bien ! Cette révélation était-elle vraiment désintéressée ? Certainement pas puisque le vieil homme est retrouvé sans vie quelques jours plus tard.

(éd. Librairie des Champs-Elysées, traduit par Jean-Marc Mendel, 251 pp., 1994)


Commentaires